SANTE
SPORT
BIEN-ETRE
MODE

Traiter la chlamydia

Parmi les infections sexuellement transmissibles, la chlamydia est certainement l’une des plus fréquentes en Europe, comme ça l’est en Amérique du Nord. Cette IST se propage à grande vitesse dans notre pays et les personnes infectées augmentent en nombre. Ce sont surtout les adolescents et les jeunes entre 15 et 24 ans qui sont les plus touchés, de sexe masculin et de sexe féminin. C’est la bactérie Chlamydia trachomatis qui en est la responsable. Elle se transmet notamment par des relations sexuelles vaginales, orales ou anales non protégées.

Les cas

En général, ceux qui sont touchés par la gonorrhée sont aussi touchés par la chlamydia mais le problème, c’est que cette dernière est difficile à diagnostiquer car elle est souvent asymptomatique. Cependant, il faut dire que c’est une infection plutôt facile à traiter mais seulement si elle est décelée et traitée dans les meilleurs délais. En l’absence de traitement, la chlamydia peut provoquer une maladie pelvienne infectieuse inflammatoire qui accroît le risque de douleurs pelviennes chroniques et de grossesses ectopiques. Evidemment, tout cela n’est pas systématique mais ce sont des risques, des complications possibles et le mieux est de traiter l’infection au plus tôt.

Des traitements efficaces ?

Le traitement de la chlamydia se fait par antibiotiques. Un médecin prescrit en priorité l’azithromycine par voie orale, en une seule dose de 1 g puis la doxycycline à 100 mg, toujours par voie orale, mais pendant 7 jours, matin et soir. Il faut noter qu’en plus de la personne infectée, son/sa partenaire doit aussi être traité/e et pendant la durée du traitement, les relations sexuelles doivent être évitées ou tout au moins protégées. Au bout des 7 jours, la personne infectée doit consulter à nouveau pour un contrôle afin de s’assurer que le traitement a bien pris. Toutefois, il faut savoir que malgré de bons soins, l’infection a tendance à s’enraciner, donc, des dépistages réguliers doivent être entrepris.

Categories: Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *