SANTE
SPORT
BIEN-ETRE
MODE

Transplantation capillaire : 3 points à retenir

Pas de commentaire

Beaucoup de cliniques proposent des traitements en profondeur et radicaux contre la calvitie. Certaines sont spécialisées dans la greffe de cheveux. Vous en avez sûrement déjà entendu parler. Mais, vous n’y avez jamais porté attention. Il n’est pas trop tard. Voici ce que vous devez retenir sur cette technique.

1. Qu’en est-il de la greffe capillaire sur cicatrice ?

La technique de la greffe de cheveux sur cicatrice est encore méconnue. Les cheveux ne poussent pas naturellement dans le tissu cicatriciel. Le fait est qu’il n’y a pas de follicules pileux dans une cicatrice. Malgré tout, il est possible de réaliser une greffe de cheveux sur un tissu cicatriciel. La procédure est différente de celle d’une greffe de cheveux classique.

Le chirurgien prend des cheveux qui sont encore contenus dans leurs follicules. Puis, il les greffe dans la cicatrice. Les cheveux se mettent alors à prendre racine. Ils débutent leur repousse dès qu’ils entrent en contact avec les vaisseaux sanguins. En vue d’une transplantation capillaire sur des cicatrices, pensez à prendre rendez-vous chez un spécialiste.

2. Quelles sont les autres procédures ?

La transplantation capillaire vise à transférer des mèches de cheveux d’une partie non affectée (zone donneuse) à une partie chauve. Il est possible de recourir aux deux techniques suivantes :

– La technique bulbe à bulbe ou l’extraction d’unités folliculaires. Elle consiste à extraire les follicules pileux de la zone donneuse pour les planter vers la zone de transplantation. La procédure se fait à l’aide d’une micro-aiguille chirurgicale spécialisée.

– La technique de la bandelette ou la transplantation d’unités folliculaires. Elle consiste à prélever des bandes de tissu sur la zone donneuse. Celles-ci sont ensuite découpées en unités folliculaires individuelles. Ces dernières sont placées dans le cuir chevelu dégarni. La technique peut laisser quelques cicatrices.

3. Qui peut faire de la greffe capillaire ?

Tout le monde peut bénéficier d’une transplantation capillaire. Il faut toutefois avoir une zone donneuse suffisante. La plupart des gens pensent que la perte de cheveux ne touche que les hommes. La vérité est que plus de 50 % des femmes subissent une perte de cheveux.

Au moins un tiers d’entre elles sont victimes d’une alopécie androgénique. Cela peut ensuite se traduire par l’affinement de la masse capillaire située sur les côtés de la tête et sur le dessus. La greffe de cheveux permet aux femmes et aux hommes de retrouver une chevelure abondante. Dans le même temps, ils accroissent leur confiance en eux.

Categories: Bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.