Les nouveau-nés bénéficient de la Sécurité sociale

No Comments

La venue au monde d’un enfant enclenche quelques procédures administratives. Après l’acte de naissance du nouveau-né, il faut aussi faire une déclaration auprès de la Sécurité sociale pour que l’enfant bénéficie d’un certain nombre d’avantages. Voici l’essentiel à retenir.

Les soins aux nouveau-nés sont remboursés

Le remboursement de la Sécurité sociale commence dès la grossesse. La mère doit être inscrite depuis 10 mois à la caisse de prévoyance pour bénéficier d’une prise en charge. La Sécu rembourse les consultations prénatales jusqu’à hauteur d’un forfait. L’accouchement est couvert à 100 %, notamment dans le cas d’une opération césarienne. Les examens post natal sont également pris en charge. L’hospitalisation de la mère et de l’enfant est remboursée jusqu’au 12e jour passé à la maternité. Il faut des justificatifs médicaux pour bénéficier davantage de remboursement. L’hospitalisation peut durer 30 jours si l’état de santé de la mère ou de l’enfant le demande. Seuls les centres de santé publics sont reconnus, mais il est également possible de bénéficier de soins remboursés par la Sécu au niveau des cliniques agréées.

Les demandes de remboursement à la sécu

Les parents ont l’obligation d’intégrer le nouveau-né à leur couverture sociale. Ils doivent ainsi faire les déclarations nécessaires dans les locaux de la Sécu lorsque bébé arrive au monde. Les démarches commencent normalement dès la grossesse. La prévoyance sociale de base veille à la santé des nouveau-nés. Ces derniers doivent passer un contrôle pédiatrique dans les 8 jours qui suivent leur naissance. Un spécialiste de la petite enfance est censé faire deux osculations pendant cette première semaine. Ces consultations sont remboursées à 100 %. Un examen périodique doit être fait pendant les 6 premiers mois de bébé. Les visites chez les pédiatres vont se poursuivre jusqu’à un an. En 12 mois, les nourrissons doivent faire une dizaine de visites chez un spécialiste de la santé infantile. Ces rendez-vous sont intégralement couverts par la Sécurité sociale. N’oubliez pas, vous devez présenter à votre caisse d’assurance maladie votre livret de famille ou l’extrait d’acte de naissance de bébé afin de rattacher votre enfant à l’assurance. A noter que pour demander un acte de naissance à Bordeaux, à Paris, etc., il vous suffit aujourd’hui de remplir un formulaire en ligne.

Categories: Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *