Vous avez mal au dos ? Que faire ?

No Comments

Vous nettoyez tranquillement la cuisine et soudainement une douleur parcourt votre dos. Vous avez mal et ça coince. Dans la panique vous ne savez pas quoi faire. Vous n’êtes pas en mesure de connaitre ce qui est vraiment en train de se passer. Vous savez tout simplement que vous avez mal.

Que faire dans un premier temps ?

Généralement les maux trouvent leur source dans une déchirure. Mais il faut tout de même prendre des initiatives pour se soulager. La première chose à faire est de faire appel à un ostéopathe en urgence mais il existe aussi d’autres solutions.

Ne pas se mettre au repos

Pas question de rester alité, sauf si la douleur est trop vive. Le repos complet ne ferait qu’accroître l’ankylose sans résoudre le problème. « Evitez aussi de rester assis trop longtemps », conseille le Dr Maigne. Il est au contraire recommandé de poursuivre ses activités personnelles et professionnelles, en évitant les postures les plus douloureuses.

Rester en mouvement est le meilleur remède contre la lombalgie, c’est aussi la clé pour récupérer plus vite et prévenir une rechute.

Consulter l’ostéopathe ou le chiropracteur

« Pour une lombalgie aiguë, c’est la bonne indication », observe le Dr Maigne. Pour Thibault Dubois, ostéopathe, « ces manipulations ne doivent pas être douloureuses. » Quelque 80 % des patients sont soulagés en une séance. Pour les autres, une deuxième séance est préconisée, trois semaines à un mois après.

L’ostéopathe procède par étape lorsqu’il consulte une personne. Il va tout d’abord poser des questions sur le patient. Cela va l’aider à connaitre les sources des douleurs et de connaitre les antécédents médicaux de la personne. Il va ensuite demander à la personne d’effectuer des mouvements précis pour repérer les zones touchées.

Il va également vous observer en état statique. Enfin le professionnel va appliquer des techniques manuelles pour soulager les douleurs. Il peut aussi prescrire des médicaments en cas de besoin ou encore conseiller à la personne de consulter un médecin si besoin.

Appliquer du chaud

Une bouillotte ou une couverture chauffante sur la zone douloureuse procurent une sensation de détente. Mais, l’effet est bref. La chaleur a toujours eu des effets positifs sur les douleurs. La sensation de chaleur va maitriser les douleurs générées par la zone touchée. Dès que les douleurs se font sentir, il faut immédiatement appliquer de la chaleur. L’effet se fera sentir à l’instant et la personne sera soulagée durant quelques instants.

Se faire masser

« Tout le monde peut le faire, assure le Dr Maigne. Il suffit de se concentrer sur les muscles de chaque côté de la colonne vertébrale et d’effectuer un mouvement de friction lente, plus ou moins appuyé. » Il faut tout de même faire attention avec les massages. Il est conseillé de suivre l’indication pour tout se passe bien. Durant le massage il est préconisé d’y aller doucement au risque de générer d’autres douleurs encore plus vives.

Bouger sur un gros ballon

On le répète : il faut éviter éviter toute immobilisation et maintenir le plus possible une activité physique. « Assis sur un gros ballon (à acheter en magasins de sport), imprimez un léger mouvement de rotation au sol à l’aide de vos pieds, selon un cercle fictif d’une dizaine de centimètres de diamètre, dit Thibault Dubois. Doux et lent, le mouvement mobilise le bassin et détend les muscles paravertébraux. »

Utiliser l’harpagophytum, une plante bienfaisante

Egalement appelé “griffe du diable”, l’harpagophytum possède des vertus anti-inflammatoires puissantes. L’Organisation mondiale de la santé reconnait notamment son efficacité pour soulager les douleurs articulaires et musculaires. A utiliser en gel, en comprimés ou en ampoules.

Categories: Bien-être Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *