A quoi sert le marteau à réflexes ?

No Comments

Couramment utilisé lors d’un examen de routine, le marteau à réflexes existe depuis des décennies. Il permet au soignant de contrôler la réaction d’un patient suite à un stimulus au niveau des articulations tendineuses. Cet instrument se décline en différents types avec leurs destinations respectives.

Le marteau à réflexes sert à mesurer la réaction

Un outil indispensable dans un cabinet médical, le marteau à réflexes sert à mesurer la réaction aux stimuli. Cet équipement permet entre autres de tester les réponses au niveau des zones ostéotendineuses, en l’occurrence le genou. Outre cette partie du corps, d’autres endroits peuvent aussi être examinés. D’ailleurs, les médecins généralistes ne sont pas les seuls à utiliser les marteaux à réflexes. En effet, les ostéopathes, les kinésithérapeutes et de nombreux spécialistes ont recours à cet instrument.

Les différents types de marteaux médicaux sont disponibles

Il existe une multitude de marteaux médicaux, mais celui de Babinski reste le plus connu. C’est le modèle qui permet de mesurer efficacement les réflexes musculaires. Il se reconnaît par une manche fine et une tête arrondie recouverte de caoutchouc. La version de Taylor est également populaire. Il s’agit d’un instrument couramment utilisé dans les cabinets médicaux américains. La masse triangulaire offre un peu plus d’inertie. Cette particularité le rend adapté pour les examens neurologiques approfondis.

D’autres modèles beaucoup plus spécifiques existent

Le marteau à réflexes Buck est un dispositif doté d’une aiguille amovible et d’une brosse. Il s’agit d’une version spécifiquement destinée pour les examens neurologiques. La tête en caoutchouc permet de contrôler sans douleur les réponses de l’organisme à différents endroits du corps. Certains marteaux sont conçus pour des pathologies précises. Ils sont pourvus d’une fonction pic-touche pour plus d’efficacité. Enfin, le protocole varie d’une spécialité médicale à un autre et selon l’objectif du praticien. Heureusement, la plupart du temps, il s’agit de vérifier qu’une articulation est intacte.

Categories: Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *