Les signes d’un traumatisme psychologique

No Comments

Un traumatisme psychologique ou émotionnel se traduit par un préjudice ou une blessure qui accapare un individu ayant traversé un événement extrêmement horrible ou alarmant. Le fait subi peut engendrer des problèmes de fonctionnement ou un recouvrement total de l’état initial. Il faut comprendre que chaque individu réagit indistinctement face à un traumatisme. Certains ne nécessitent pas beaucoup de temps pour récupérer grâce à un processus de soutien adéquat, alors que d’autres ont besoin de quelques interventions à long terme. Voici quelques signes qui supposent que vous subissez un choc émotionnel.

Les symptômes normaux

Il existe des signes normaux que les personnes ayant subi un choc émotionnel développent. Tout d’abord, elles peuvent avoir des pensées et souvenirs intrusifs. Cela est particulièrement susceptible de se produire lorsque vous rencontrez par exemple une personne ou un lieu qui vous rappelle l’événement traumatique. Souvent, il vous arrive que vous vous mettiez sur vos gardes après un événement traumatique. Votre corps tente de vous défendre en vous prévenant davantage des sources potentielles de menace et de danger.

L’anxiété est un autre signe révélateur d’une victime de traumatisme. L’anxiété liée à un traumatisme peut s’exprimer par des difficultés telles que des terreurs nocturnes, de l’agitation, de la susceptibilité, du manque de concentration et des sautes d’humeur. Bien que ces symptômes de traumatisme soient courants, ils ne sont pas exhaustifs.

Parmi les symptômes émotionnels courants du traumatisme psychologique, il y a également le reniement, la colère, la peine et les préjudices émotionnels. Les victimes de traumatisme peuvent renvoyer les émotions écrasantes qu’elles expérimentent vers d’autres personnes, telles que des amis ou des membres de la famille. La fadeur, la somnolence, la lassitude, une concentration défectueuse et des pulsations de cœur rapides sont des signes physiques communs causés par le traumatisme. La victime peut avoir des crises d’anxiété ou de panique et être incapable de faire face à certaines circonstances.

Les symptômes à surveiller

Il existe des signes aggravés qui nécessitent une attention particulière afin de limiter le développement du traumatisme psychologique. Il est important de garder un œil sur la perte d’intérêt pour les activités que vous aimez auparavant, ainsi que sur le sentiment d’être isolé des autres. Ce symptôme peut conduire à une grave dépression. Après un événement traumatisant, il est très courant d’éviter certaines situations, activités ou personnes. Cependant, vous devez faire attention à ce type de comportement. Ce dernier conduit obligatoirement à un désintérêt total parce que cela renforce votre certitude que le monde n’est pas un endroit sûr après un événement choquant.

Toutes les séquelles d’un traumatisme peuvent s’étaler soit sur une courte période, soit sur des semaines, voire des années. Quel que soit ces signaux, il est obligatoire de les traiter aussi rapidement afin qu’ils ne deviennent pas permanents, par exemple en suivant les conseils du site emotions-detox.fr Plus tôt le traumatisme est traité, plus la victime aura toutes les chances de se rétablir totalement et avec succès. À court ou à long terme, les conséquences d’un choc psychologique sont plus ou moins les mêmes, mais celles qui s’étirent sur une longue période sont plus dangereuses.

Categories: Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *